Démarche

Je suis obsédée par l’ailleurs depuis que je suis toute petite. J’emmenais chien et chats dans un garde-robe, le temps de leur raconter ce que je voyais.

C’est comme ça que j’ai commencé à voyager.
C’est comme ça que j’ai commencé à photographier.

Le même sentiment m’habite encore aujourd’hui. Ailleurs, là où nos habitudes n’existent plus, répond à mon désir de sortir de moi, de raconter des histoires et mon intuition me guide vers des lieux où je m’engage à vivre comme ces habitants et avec eux.

Que ce soit au coin de la rue ou à l’autre bout du monde, je capte des images sans mise en scène, des gestes naturels et simples de l’être humain, gestes de création, de travail, d’amour, d’amitié et de ses traces : la poésie du quotidien!


Parcours

Linda Turgeon est née à Longueuil (Québec, Canada) en 1954  mais c’est sur le bord du fleuve St-Laurent, à Verchères, qu’elle grandit.

En 1981, elle prend des cours de photographie pour son plaisir à l’école Moderne de photographie de Montréal. Trois ans plus tard, elle commence une carrière en tant que photographe qui s’inscrit dans un courant humaniste, à la recherche de rues pavées, de personnages typés, de gestes tout simples du quotidien.

Dès 1998, elle décide de partir, seule avec son appareil photo, deux mois dans le sud de la France. Depuis, elle privilégie la lumière naturelle.  Dès son retour,  Tourisme Québec et les magazines Continuité et L’Art de Voyager (France) reconnaissent son talent.

En 2006, elle publie son premier livre sur sa ville d’adoption : Montréal Ambiances/Montréal Moods; un carnet de cartes postales Montréal à poster et une collection de cartes de souhaits. Ses œuvres ont été présentées dans des expositions solos et collectives, dont : La chaloupe Verchères, La forme des choses, Guerre et Paix, Les cordes à linge, des monténégrins aux voisins et Instants de vie : NAPOLI.

En 2007, une idée lui vient… L’habitat et les objets du quotidien sont si importants pour elle qu’elle laisse sa trace à son tour en créant de l’art utilitaire, Les Lampes branchées!, entre autres.

Toujours attirée par la ville, l’ailleurs, le coin de la rue, elle est de tous les voyages possibles : elle donne libre cours à son expression artistique, captant les différences et les similarités de tous ces quotidiens du monde.


Expositions

2018     Les cordes à linge, des Monténégrins aux voisins, Musée POP, Trois-Rivières
2018     Instants de vie : NAPOLI, Festival des arts, Montréal-Nord
2017     Instants de vie : NAPOLI, Ô garage, Montréal
2014     Les cordes à linge, des Monténégrins aux voisins, Maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce, Montréal
2010     Ombres et Lumières, Maison de la culture de Pointe-aux-Trembles
2008     Des Lampes branchées ! Nuit Blanche Festival Montréal en Lumière
2007     Hors saison, Secteur P, Montréal
1991      La chaloupe Verchères, Restaurant La Chaloupière, Verchères
1988      Solitude, Institut Philippe-Pinel de Montréal, Montréal
1983      Ma première expo, Maison de la culture Lenoblet-du-Plessis, Contrecœur

2017      Vis-à-Vis, Les fenêtres qui parlent! 375e de Montréal
2017      Portfolio,  Corridor Éléphant magazine en ligne, Paris
2015      À chaque jour le soleil passe par ici…, «Villes et villages du Québec vus par 50 artistes», Musée de l’Hôtel des Postes, Victoriaville
2012     Lampes et photos, Le Faubourg de l’Impérial, Granby
2003     L’eau de la…Vie , Eau. BloWup Photo galerie, Montréal (Sélection)
2002     Guerre et Paix,  3e mois des actes terroristes, 11 décembre 2001. Galerie TM, Montréal (Sélection)
2000     La Forme des Choses – Propositions diverses I et II, jumelée à l’auteur Robert Baillie. Exposition itinérante en Montérégie
1997     L’appel des anges, Son-Matière-Lumière, Centre d’Arts Orford
1989     Arrêt sur l’image, Mois de la photo de Montréal, Complexe Guy Favreau, Montréal
1988     Photo Folio, Salon du Livre de Montréal (Sélection)